Que cuisiner quand vous avez deux visites surprises un dimanche midi , quand tous les supermarchés sont fermés et que votre frigo est vide … ?

Dilemme d’une passionnée de cuisine qui ne prend plaisir aux fourneaux que lorsqu’elle convie d’autres personnes à sa table. Après 30 secondes d’hésitation, j’avais pourtant fini par trouver une solution pour faire simple et délicieux avec peu de choses : Le poulet yassa. OUI, j’avais du poulet au frais, un verre de moutarde, une petite corbeille d’oignons, du vinaigre… le compte était bon.

La faim opérant, je m’affairais rapidement à la cuisine. En moins d’une heure, le plat était prêt et servi. En prime, j’eus le temps de prendre deux petites photos de mon plat sous le regard impatient de mes gourmands.

Le verdict après dégustation était sans appel : aucun grain de riz, aucune sauce, que des os de poulet parfaitement dégarnis ! 

De toute évidence, il  ne pouvait avoir que deux causes possibles à cette razzia* : l’une était que mon poulet yassa était tendrement délicieux, l’autre était que mes convives avaient un appétit d’ogre. L’une dans l’autre, j’en étais joyeuse et la combinaison des deux options ne me gênait guère.

Comme mon petit pouce me fait savoir que vous avez hâte d’apprendre cette recette simple,  je la partage avec vous. 

Pour faire du poulet yassa façon Okedjenou, il vous faut :

  • 6 gros morceaux de poulet (à chair souple)
  • 7 gros oignons
  • 1 cuillerée à soupe de vinaigre blanc
  • 2 citron (1 vert et 1 jaune)
  • 100 g d’olives vertes dénoyautées et trempées dans un verre d’eau(facultatif)
  • 3 rondelles de gingembre 
  • 2 cuillères à soupe de moutarde douce
  • 2 piments frais entiers (minces et allongés, Pili Pili ou Beri Beri)
  • du poivre noir (si possible fraîchement moulu)
  • 5 cuillères à soupe d’huile
  • 2 cubes d’assaisonnement maggi étoile ou jumbo (je n’en utilise plus, je remplace par un mélange de cumin, de petits piments rouges, 1 pincée d’anis)
  • du sel à  votre convenance

Préparation 

  1. Découper vos morceaux de poulet , rincer et réserver dans un saladier.
  2. Y rajouter le jus des deux citrons, du poivre , du sel et laisser mariner.
  3. Ensuite éplucher et découper vos oignons en lamelles.
  4. Mélanger deux cuillerées à soupe de moutarde,  1 cuillère de vinaigre et du poivre noir aux oignons émincés.
  5. Macérer le tout avec le poulet au minimum une heure (sinon jusqu’à 5 heures si possible) .
  6. Retirer les morceaux de poulet et les mettre dans une poêle à feu vif sans matière grasse. Laisser  dorer tout en remuant régulièrement pour permettre une cuisson uniforme.
  7. Rajouter l’huile dans une cocotte, les morceaux de poulet, les oignons marinés. Cuire à feu moyen/feu doux. Remuer délicatement tout au long de la cuisson pendant une vingtaine voire une trentaine de minutes, le temps que les oignons deviennent fondants. Votre Yassa est prêt à 90%.
  8. Faire fumer 1 oignon émincé au four ou au grill 3 à 5 min
  9. Relever avec du poivre, vos cubes d’assaisonnement, l’oignon fumé et émincé, le piment entier (pour le parfum), trois rondelles de gingembre et les olives vertes dénoyautées. Encore 5-10 minutes et c’est prêt !! Servez avec un bon plat de riz !

Mmmmm! Appréciez la dispute amoureuse de la langue et des dents en dégustant ! Si on ne parle pas la bouche pleine , c’est pour mieux apprécier l’amoureuse dispute de la langue et des dents !

Bon appétit !

*razzia  : Autrefois, invasion faite sur un territoire ennemi ou étranger pour enlever les troupeaux, les grains, faire du butin.

 

Secrets: 

  1. Un bon temps de marinade est le premier secret du Yassa. 
  2. L’oignon fumé est un réel exhausteur de gôut, il apporte un parfum inégalable.
  3. Le piment rouge et allongé appelé Pili-Pili, donne un goût inégalé au Yassa
  4. Le Cumin et le Poivre valent tous les cubes d’assaisonnement dans un bon Yassa.

Powered by Facebook Comments