A la faveur de « l’ Aïd El Kebir » , fête du sacrifice chez les musulmans, Baye,  ma sœur  m’a invité à me régaler goulûment. Comme il est de coutume en Afrique de l’ouest et sûrement dans d’autres régions du monde,  les fêtes musulmanes et chrétiennes sont de grands moments de partage autour de plats festifs sans distinction d’appartenance religieuse.

Cinq années après avoir quitté nos pays d’origine pour la France, nous conservons précieusement ces habitudes. C’était pour nous le socle d’une vie paisible en société.

Le fondement de toute religion étant à notre sens le respect de la différence d’autrui par l’amour du prochain.

Ne disait-on pas que « le bois a beau duré dans l’eau , il ne pourrait jamais devenir un caïman ». Nous étions désormais Parisiennes mais nos racines restaient profondément Ivoiriennes, Maliennes, Burkinabès … Africaines tout simplement. C’est dans ces racines que nous puisons la force pour nous battre chaque jour afin d’être des femmes de valeur malgré la rudesse du quotidien. Sisi, femmes de valeur ! Modestie zéro!

Au menu pour ce jour de fête, Baye avait mis les petits plats dans les grands : éventail de crudités, tchep au poisson, salade de fruits ! Une seule consigne : tout devait disparaître  🙂  🙂 . Le tchep et les fruits  étaient particulièrement goûteux. J’admets toutefois que j’ai dévoré la salade !  Hummmm! Le bon goût des légumes frais ! C’était juste exquis, succulent ! Les saveurs se mariaient délicatement. Quant à la vinaigrette, elle semblait à la fois légère à la texture mais gourmande en bouche ! Aha , j’aime manger !

Pour refaire cette p’tite salade qui m’a séduite, il vous faudra :  

  • du maïs doux,
  • des tomates cerise,
  • de la laitue,
  • de la betterave
  • du blanc de poulet

Pour sublimer le tout en bouche, la recette de la vinaigrette , par ici =>=>=>

  • soit une vinaigrette allégée du commerce , soit 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, 2 cuillères à soupe de vinaigre, 1 cuillère à soupe de moutarde légère, 1 cuillère à café de poivre, 2 pincées de sel.
  • Vous rajouterez à ce mélange un petit carré de boursin.

Servez le tout, en ajustant les couleurs, chut!! Place à la créativité!

Conviez les voisins, dégustez 😉 !!