Les fins gastronomes aux 4 coins du monde reconnaissent que la cuisine française est une référence. Riche par son adaptation continue de plats traditionnels régionaux mais aussi par la créativité renouvelée de ses chefs étoilés, elle bénéficie aujourd’hui d’un fort cosmopolitisme urbain. Il ne sera donc pas étonnant de voir des Parisiens déguster : des fajitas mexicains, des sushis japonnais , du couscous marocain, du colombo antillais ou du mafé sénégalais.

Justement en parlant du mafé sénégalais, j’ai bien été surprise par son appellation en France. C’est un plat vieux de plusieurs générations, commun à toute l’Afrique de l’ouest et cuisiné presqu’ autant en Afrique centrale. Nommé en Côte d’Ivoire « sauce arachide », « sauce Tigadeguê » dans le nord du pays (littéralement sauce pâte d’arachide), au Mali « Tigadeguènan », au Ghana « Peanuts sauce », « Azi dessi » au Togo, j’ai été assez surprise de constater que pour le commun des Francais, ce plat était typiquement Sénégalais. J’ai par la suite appris que le « deguê » , le « bissap », « la sauce gombo » étaient aussi  des mets « d’origine sénégalaise ». A cette belle liste , il ne manquait plus que « l’ eau frâiche » ! lool ! J’ai fini par réaliser que le Sénégal était l’un des seuls pays d’Afrique noire à avoir su exporter sa culture, sa gastronomie, la beauté de ses paysages…

Bref, à partir d’ aujourd’hui jusqu’à dorénavant,  tout ce qui est sur « Okedjenou » est Ivoirien et ce même pour le boeuf bourguignon. Lol !

La fibre patriotique s’ étant atténuée, vous trouverez dans les prochaines lignes , la version simple du mafé, euh pardon de la sauce arachide. A vos fourneaux, prêts cuisinez !

Ingrédients : (pour 4 à 6 personnes)

  • de la pâte d’arachide (200 à 250gr – la moitié d’une boite de pâte d’arachide vendue dans les commerces de produits exotiques ),
  • un poulet fumé ou 4-5 morceaux de poisson (fumé de préférence)
  • trois petits oignons,
  • une grosse tomate,
  • trois petites cuillères de concentré de tomate,
  • 1/4 de chou
  • 1 cuillère d’huile d’arachide /de tournesol ou d’huile de palme,
  • du sel,
  • du poivre blanc
  • un piment
  • 1/2 de poivron
  • Variantes:
    • En milieu de cuisson :  2 petites aubergines, 1 carotte (Burkina, Mali, Sénégal), 3 petits gombos (Mali, Sénégal),
    • En fin de cuisson :  1 cuillère à soupe de poudre de crevettes séchées (Côte d’Ivoire, si la sauce est faite avec du poisson), 1 cuillère à soupe de poudre de soumbara (Mali, Burkina).

Préparation :

  • Dans une grande casserole, faire revenir votre poulet /poisson fumé lavé et découpé en morceaux avec du poivre et du sel une dizaine de minutes et réserver,
  • Pendant ce temps, délayer le volume d’arachide dans deux volumes d’eau avec un fouet,
  • Rajouter  deux cuillères à soupe d’huile dans la casserole avec les oignons et tomates coupés en dés,
  • Faire revenir 5 à 10 minutes en remuant régulièrement  jusqu’à ce que les oignons se ramollissent et arborent une belle couleur brune,
  • Rajouter la tomate concentrée diluée dans un demi-verre d’eau jusqu’à ce que l’odeur se dissipe,
  • Verser ensuite la pâte d’arachide délayée et laisser mijoter une dizaine de minutes en remuant régulièrement pour éviter que la pâte d’arachide s’attache au fond de la casserole,
  • Remettre le poulet fumé, rajouter vos légumes  découpés en tronçon (chou, carottes, aubergines, gombos), le piment entier (pour le parfum – à n’écraser que si on en supporte le goût) et  l’eau (eau  chaude si possible couvrant juste les légumes et le poulet/poisson ),
  • Laisser mijoter à feu moyen une vingtaine de minutes,
  • Le poisson fumé ou frais se rajoute en fin de cuisson (pour éviter qu’il s’émiette dans la sauce),
  • Réduire à feu doux , ajouter le sel (et ou votre cube d’assaisonnement) et vos variantes (soumbara, poudre de crevettes séchées),
  • La sauce est prête quand une légère couche d’huile apparaît en surface.

Humm, un bon goût d’Afrique 😉 , bon appétit ! Dégustez avec un bon plat de Foutou banane (Côte d’Ivoire), du Tô  de maïs (Burkina) et du riz blanc (Mali, Sénégal) ! Avec quoi accompagne t’on cette sauce dans votre pays , région ? Partagez – moi les astuces et variantes de chez vous 🙂 !