Plat National du Sénégal, plat de fête dans toute l’Afrique de l’ouest, j’ai décidé de vous présenter ma version du Tchep apprise sur les bords de la lagune Ebrié à Abidjan. Bien que long à préparer, le Tchep est tellement bon qu’on en oublie tout le temps de préparation !

Temps de préparation : 2 heures

Recette pour 8 personnes :

  • 1 kg de riz
  • 4 – 6 carottes de taille moyenne
  • 4 gros oignons
  • 1 chou de taille moyenne
  • ½  aubergine noire
  • 1 navet
  • 1 pomme de terre ou patate douce
  • 2 citrons jaunes
  • ½ tubercule de manioc
  • 1 poivron
  • 1 Tête d’ail (ou 8 gousses d’ail)
  • 1 piment (pour le parfum)
  • 1 bouquet de persil
  • ¼ de courge
  • 1 cuillerée à soupe de concentré de tomate
  • 2 tomates fraîches
  • 16 morceaux de poulet ou 2 gros poissons ( Mérou de préférence) ou 2 kilos de viande
  • du poivre
  • du sel,
  • ¼ de litre d’’huile
  • du yet*
  • 2 cubes d’ assaisonnement
  • Variantes : Tchep gris- ou blanc : + de persil, ciboulette (oignon vert) et poivre,
  • Tchep rouge : + de tomate pâte  (préalablement diluée dans un verre d’eau)
  • Tchep jaune : colorant jaune pour le riz (Vendu sur les marchés) et curry.

Préparation

  1. Nettoyer le poisson / poulet ou la viande (boeuf /mouton), couper en gros morceaux et rincer. Prendre un 1/2 du bouquet de persil, 1 oignons, 4 gousses d’ail, 2 cuillères à café de poivre, 1 cube d’assaisonnement. Écraser le tout dans un mortier (de préférence) et rajouter  du sel à votre convenance dans la pâte ainsi obtenue (Niokoss). Faire de petites entailles au couteau et mettre la pâte à l’intérieur de la chair ( poisson et poulet) et réserver.  Pour la viande, mariner avec le Niokoss.
  2. Pendant ce temps découper les oignons restants en fines lamelles ou en dés. Éplucher les carottes, la pomme de terre, le navet, le manioc et couper en tronçon. Couper la courge en 2 également. Écraser la tomate et  le persil.
  3. Faire frire le poisson/le poulet (pour la viande, précuire avec 2 à 3 verres d’eau), puis réserver. Rajouter les tomates écrasées  dans l’huile chaude, remuer régulièrement à feu moyen  jusqu’à absorption de l’eau.
  4. Rajouter les oignons, le persil, le poivre et le sel et laisser mijoter une dizaine de minutes en remuant régulièrement . C’est également le moment propice pour apprécier la couleur de votre riz. / Tchep gris ou blanc : Rajouter persil, ciboulette (oignon vert) et poivre / Tchep rouge : Rajouter plus de tomate pâte  (préalablement diluée dans un verre d’eau) / Tchep jaune : Rajouter le colorant jaune et le curry. Les oignons doivent être totalement ramollis. La bonne odeur qui s’empare de votre pièce est un indicateur  du futur goût de votre Tchep.
  5. Mettre le yet lavé et faire revenir en remuant 3 min, puis retirer.
  6. Rajouter l’eau, puis dès ébullition, rajouter tous les légumes, le dernier cube d’assaisonnement et ajuster le niveau de sel. 
  7. Pendant ce temps, faire cuire le riz à vapeur et  rajouter les légumes dès ébullition de l’eau. Deux options sont possibles pour cuire le riz à vapeur : soit cuire le riz préalablement lavé  à vapeur une trentaine de minutes dans un couscoussier au dessus du bouillon des légumes, soit cuire le riz préalablement lavé au micro-ondes (le résultat est tout aussi satisfaisant 🙂 ).
  8. Retirer les légumes quand ils sont croquants avec deux à trois louches du bouillon. Le chou , la courge et le manioc nécessitent un temps de cuisson plus long. Rajouter le riz, le niveau de l’eau doit dépasser d’une phalange le niveau du riz, fermer, au besoin rajouter du bouillon et faire cuire à feu doux, une trentaine de minutes. Remuer une fois à mi-cuisson.

C’est prêt , servez, dégustez ! J’apprête la natte, on mange tous ensemble, parents , enfants, amis, la main dans le plat !

Cuisine de partage, Cuisine d’Afrique !

*Yet : Le yet  est un escargot de mer qui contribue à la bonne odeur et au goût du Tchep. Cependant , il reste facultatif .