Aujourd’hui, allons ensemble à la découverte de feuilles très utilisées dans la Cuisine Ivoirienne : les Thaumatococcus danielli. A vos souhaits  😆 😆 ! Avec ce nom qu’on peine à prononcer, je préfère continuer à les appeler « feuilles d’attiéké » comme tout le monde le fait à Abidjan 🙂 ! N’eût été mes petites connaissances en matière de cuisine, je serais tentée de penser qu’il s’agit de  la plante qui fait pousser l’ Attiéké »  i!

Réveillons-nous dans la vraie vie, l’ Attiéké se cuisine au bout de longues heures . Les Thaumatococcus danielli ou feuilles d’ Attiéké sont utilisées pour ’emballer’ les portions d’ Attiéké accompagnées de poissons frits que vous pourrez acheter à tous les coins de rue en Côte d’Ivoire.

A quoi ressemblent-elles? 

On les reconnait à leurs longues feuilles larges et vertes renfermant de la Chlorophylle et à leurs nervures parallèles entre à elles de chaque côté de la nervure principale . Les feuilles d’Attiéké poussent généralement sur des terrains sablonneux dans les forêts tropicales sur un arbre de près de 2 mètres de haut.

Utilisations

Dans la cuisine Ivoirienne traditionnelle, on fait la part belle aux plats mijotés, cuits en douceur au charbon de bois.  Les feuilles d’Attiéké vous y serviront pour :

  • tapisser vos casseroles/marmites en évitant de faire brûler vos sauces,
  • refermer vos plats en terre cuite,
  • embaumer subtilement vos plats mijotés,
  • présenter vos plats… A défaut de trouver de vraies feuilles d’ Attiéké, j’ai trouvé une feuille synthétique pour présenter mon poisson braisé !
  • Sole-braisee-camerounaise.

N’oubliez donc pas de vous en procurer pour vos sauces Bie’Kosseu en pays Attié, Sauce Kedjenou en pays Baoulé… Les feuilles d’ Attiéké remplacent aussi le papier cuisson/aluminium pour cuir vos petits beignets à vapeur. C’est le cas pour vos beignets de maïs, les « Abolo » au Togo mais aussi pour vos beignets de riz appélés « Bolo » en Côte d’ Ivoire.

Les « Katemfe » (fruits des Thaumatococcus danielli) sont transformés pour extraire une protéine au goût très sucrant la Thaumatine. A poids égal, la Thaumatine contient 2000 fois plus de sucre que le sucre de table.

Fruits

Les fruits des « Thaumatococcus Danielli » sont rouges et charnus. On les appelle « N’dè-baté » ou « Angondron-ngna » en Côte d’Ivoire respectivement en langue Attié et Baoulé. Toutefois, le fruit est plus connu à l’échelle internationale sous son appellation Ghanéenne : le « Katemfe ». Les « Katemfe » sont transformés pour extraire une protéine au goût très sucrant la Thaumatine. A poids égal, la Thaumatine contient 2000 fois plus de sucre que le sucre de table. Elle sert aussi comme exhausteur de goût et édulcorant dans la cuisine. Malheureusement, la Thaumatine reste peu utilisée du fait d’un approvisionnement difficile. Dans les régions tropicales où le « Katemfe » est récolté, il pousse de manière sauvage et ne fait généralement pas l’objet de culture industrielle.  Si vous cherchiez dans quel secteur investir, vous avez trouvez votre nouvel or 😛 …