Un dimanche de déprime , fatiguée par  les nocturnes de la semaine, je flemmarde à la maison ! Et puis comme souvent, je me décide à appeler un ami pour improviser une sortie. A défaut de pouvoir concilier nos agendas, nous engageons des débats interminables au téléphone… on refait le tour du monde , on reparle de nos projets avortés faute de patience ou de temps… on accuse ce boulot tant rêvé dans nos années d’étudiants qui nous absorbe désormais.

Je me plains de fatigue et puis je réalise que j’ai fait beaucoup de choses depuis mon réveil mais j’ai pas trouvé le temps de manger 😉 Toujours en ligne, Je traîne mon corps jusqu’à la cuisine! Vide, mes placards sont vides ! La blogueuse cuisine qui n’a rien dans son frigo depuis des mois ! Vaut mieux en rire! Il ne me reste que des bananes plantains hyper mûres que j’hésite à jeter.

Un écouteur pendouillant sur mon t-shirt, je reprends ma conversation :

  • « Eh, pourquoi tu fais pas du talé-talé, bon c’est plus du Claclo mais c’est tout aussi bon », j’entends au bout du fil.
  • « C’est quoi ce truc ? », je réponds à la minute.
  • « Tale tale c’est comme le Claclo mais avec de la banane douce et on met rien d’autre que de la farine. C’est la version Béninoise des Claclo. »

Bang ! On ne finit donc jamais d’apprendre ?! Je tenterai cette variante la prochaine fois mais pour cet après-midi, c’est Claclo au menu. Et vite fait bien fait ! Pour les nons Ivoiriens, les Claclo en Côte d’Ivoire sont des beignets à base de bananes plantains très mûres relevées avec du poisson fumé ou des épices  et frites à l’huile de palme. Dans les quartiers populaires de Cotonou ou d’Abidjan, des tanties aux formes généreuses en vendent selon la saison à vil prix… Parce qu’on est jamais à l’abri d’un oubli et qu’avoir une petite recette d’encas sous le coude fait du bien, en voici une recette !

Ingrédients (pour 2 – 3 personnes)
  • 6 bananes plantains très mûres (noires à l’extérieur)
  • 3 cuillères à soupe de farine
  • 2 cuillères à soupe de poisson fumé
  • 1 pincée de sel
  • 1/4 d’oignon écrasé
  • 1/4 de piment
  • 1/2 l d’huile
  • La petite sauce tomate qui accompagne là ( la recette par ici )
En cuisine
  • Laver les bananes et éplucher
  • Renverser le tout dans un mortier pour réduire la banane en purée homogène et pas trop lisse
  • Renverser le tout dans un saladier
  • A l’aide d’un fouet, bien mélanger le tout pour incorporer l’air
  • Ajouter deux à trois cuillères à soupe de farine, l’oignon écrasé, une cuillère à soupe de poisson fumé, une pincée de sel et bien mélanger le tout
  • Faire chauffer de l’huile dans une poêle
  • A l’aide d’une cuillère ou des doigts former de petites portions de beignets et les faire frire dans l’huile
  • Retourner sur chaque face les beignets dans l’huile
  • Une fois dorés, retirer les beignets et les mettre dans un papier absorbant
  • Déguster si possible avec une sauce tomate bien pimentée ou pas et des œufs durs.
Autres astuces magiques à tester – Merci pour vos contributions !

Powered by Facebook Comments