Qui a déjà participé à la coupure du jeûne pendant le Carême Musulman en Afrique de l’Ouest a probablement dégusté du Déguè ! C’est une boisson très copieuse à base de petit mil/couscous cuit à vapeur et de lait caillé. Sa texture onctueuse est assez proche de celle du Yaourt Grec.

Les grains de mil qui l’agrémentent sont réalisés à la main à base de farine de mil fraîchement moulue et d’eau. Les Peulhs en confectionnent aussi sous le nom de Kossam au Cameroun. Le lait revient souvent dans l’alimentation des Peulhs, peuple nomade dont la situation géographique s’étend sur une vingtaine de pays d’Afrique Noire. On pourrait justifier cette forte consommation du lait par leurs principales activités de subsistance qui reste depuis des décennies l’élevage et la confection de produits laitiers.

Au Sénégal, le Dèguè est aussi dénommé Thiacry. Comme pour non nombre de mets Ouest Africains, les Sénégalais en réclament la paternité. Ils en veulent souvent pour preuve que « Déguè » est un mot Ouolof  qui  signifie (Les Sénégalais, venez traduire J). Qu’à cela ne tienne « Déguè » est aussi un mot Malinké qui signifie pâte. (La  réponse se trouve sûrement dans la texture pâteuse et épaisse du Déguè : c’était l’anecdote de la belliqueuse 🙂 )

La préparation du yaourt servant à la confection du déguè suit traditionnellement une préparation minutieuse. Ustensiles de cuisine propres et bien nettoyés, quantités de lait et d’eau, quantité de sucre, arômes, levures… rien n’est laissé au hasard ! C’est une vraie réaction de chimiste ! A titre d’exemple l’utilisation d’un récipient en aluminium en lieu et place d’un récipient en plastique peut empêcher le lait de s’épaissir…

Pour faire cailler le lait (eau, lait en poudre et ferment), les ménagères profitent des fortes températures ambiantes et le laissent reposer dans un endroit chaud et peu humide deux à trois jours. En Europe, les températures basses ne permettent pas souvent de conserver le même protocole de fabrication. J’ai donc décidé de vous proposer une recette simple avec un résultat quasi-pareil une demi-heure max

A tester rapidement pour les gourmands impatients, pour ceux et celles pour qui chaque seconde en cuisine semble être une éternité !  Top Chrono c’est parti !

Ingrédients

  • 1 grosse boîte de fromage blanc (500gr),
  • 6 pots de yaourt entier nature (6*250 gr),
  • 1 petite boite de lait concentré sucré,
  • 1 sachet de grains de déguè/tchiacry précuit en vente dans les épiceries Africaines ou exotiquesJ,
  • 2 gouttes d’arômes vanille ou de fleur d’oranger.

En cuisine pour 6 personnes!

  1. Mesurer l’équivalent d’une tasse de grains de mil jusqu’à un cm avant le ras-bord et rajouter de l’eau jusqu’à ce que la surface des grains soit immergés totalement,
  2. Laisser reposer 10 min (facultatif) et mettre au micro-ondes en mode décongélation une dizaine de minutes,
  3. Pendant ce temps, dans un grand saladier fouetter énergiquement le fromage blanc et le yaourt nature (sans rajouter le liquide baignant au-dessus du yaourt et du fromage blanc),
  4. Rajouter le lait concentré sucré progressivement en remuant dans un seul sens jusqu’à avoir la convenance souhaitée en terme de sucre et laisser prendre au frais,
  5. Retirer les grains de mil et rajouter un peu d’eau si nécessaire, puis remettre au micro-ondes quelques minutes, répéter l’opération jusqu’à complet ramollissement,
  6. Verser les gouttes d’arôme vanille ou d’oranger,
  7. Laisser tiédir les grains de mil et les rajouter dans le Yaourt obtenu à l’étape 4.

C’est mal doux ! Bonne dégustation !

Vous avez aimé ? Partagez !

Dèguè au cousous

Degue au couscous